Le vaudou

Publié le par Oriane

                                                               

Le vaudou (ou vodou, ou vodoun) est une religion originaire de l'ancien royaume du Dahomey (Afrique de l'ouest). Il est toujours largement répandu au Bénin et au Togo, comme dans le célèbre marché des féticheurs à Lomé. 

À partir du XVIIeme  siècle, les esclaves originaires de cette région d'Afrique répandirent le culte vaudou aux
Caraïbes et en Amérique. On le retrouve donc sous différentes formes à Cuba, en Haïti, au Brésil ou encore aux États-Unis, en Louisiane surtout. Mais bien avant l'Amérique, le vaudou s'est répandu en Afrique du Nord par les esclaves amenés par les anciennes dynasties qui ont traversés l'histoire de cette région. Et on le retrouve jusqu'à nos jours sous différentes formes, dont la plus connue reste le Gnawa ou Gnaoua au Maroc et en Algérie, mélangé au folklore religieux arabo-musulman.

Le vaudou est né de la rencontre des cultes traditionnels des dieux yorubas et des divinités fon et ewe, lors de la création puis l'expansion du royaume fon d' Abomey aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Le vaudou est le fondement culturel des peuples qui sont issus par migrations successives de Tado au Togo, les Adja(dont les fons, les Gouns, les Ewe... et dans une certaine mesure les Yoruba ...) peuples qui constituent un élément important des populations au sud des États du Golfe du Bénin.

Vaudou (que l'on prononce vodoun) est l'adaptation par le Fon d'un mot Yoruba signifiant « dieu ». Le vaudou désigne donc l'ensemble des dieux ou des forces invisibles dont les hommes essaient de se concilier la puissance ou la bienveillance. Il est l'affirmation d'un monde surnaturel, mais aussi l'ensemble des procédures permettant d'entrer en relation avec celui-ci. Le vaudou correspond au culte yoruba des Orishas. De même que le vaudou est un culte à l'esprit du monde de l'invisible. À chaque ouverture, le prêtre vodoun demande l'aide de l'esprit de Papa Legba  pour ouvrir les portes des deux mondes.

Sur Helium.com, site traitant des religions et de la spiritualité, nous retrouvons les origines du Vodoo.

Le Voodoo peut être décrit comme une culture, un héritage, une philosophie, un art, des danses, un langague, un art de la médecine, une style de musique, une justice, un pouvoir, une tradition orale et des rites.

Le mot "voodoo" vient du mot originaire d'Afrique de l'Ouest "Vodun" qui veut dire "esprit".

Le Voodoo est une religion dont les origines sont clairement identifiées comme chamaniques.

Le culte Voodoo compte environ 50 million de pratiquants dans le monde et ce culte, qui naquit dans l'Afrique de l'ouest est vieux d'environ 10 000 ans.

Avec les déportations de populations noires en tant qu'esclaves, la culture voodoo caractérisée par des sacrifices d'animaux, les morts vivants et la pratique de sorcellerie et sorts sur des poupées à épingles, s'est étendue à l'Amérique et aux iles des Caraïbes et notamment Haiti.

La pratique de leur religion et culture était interdite par le colons et passibles de mort ou d'emprisonnement et se pratiquait en secret. Cependant, pour continuer d'exister, le Voodoo a intégré les rites et conceptions catholiques, le rendant ainsi acceptable.

Ainsi est alors né le "Voodoo chrétien".

Citons notamment que suite à la libération d'Haiti du joug des colons en 1804, c'est seulement en 1860 qu'Haiti et le Vatican établissent des relations. Finalement ce sont dans les années 1950 que le Vatican fera la paix avec le culte Voodoo. Les percussions et mélodies Voodoo sont mêmes intégrées dans les cérémonies et messes dans les églises catholiques.
                               

Publié dans Tradition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article