Edmond Amran El Maleh

Publié le par Oriane

Edmond Amran El Maleh

 

Écrivain marocain

Edmond Amran El Maleh est né en 1917 à Safi (Maroc), au sein d'une famille juive originaire d’Essaouira. Responsable du Parti Communiste Marocain (alors clandestin), il milite pour l'indépendance nationale du Maroc.
El Maleh est ensuite professeur de philosophie et journaliste à Paris. À partir de 1980, à 63 ans, il se met à écrire une série de romans et un recueil de nouvelles. Ses écrits sont tous imprégnés d'une mémoire juive et arabe qui célèbre la symbiose culturelle d'un Maroc arabe, berbère et juif.

Il a reçu, en 1996, le Grand Prix du Maroc pour l'ensemble de son œuvre.

« Écrivant en français, je savais que je n’écrivais pas en français. Il y avait cette singulière greffe d’une langue sur l’autre, ma langue maternelle l’arabe, ce feu intérieur. » Edmond Amran el-Maleh, Le Magazine littéraire, mars 1999.

Publié dans Biographies

Commenter cet article