Barrage d'Itaipu

Publié le par Oriane

Fichier:Itaipu Décembre 2007 - Vue Générale.jpg

Le barrage d'Itaipu est la plus grande centrale hydroélectrique du monde après le barrage des Trois Gorges en Chine, achevé en 2006. Il ne fait néanmoins pas partie des plus grands barrages du monde.

Il est situé sur le fleuve Paraná et produit 25 % de l'énergie électrique consommée par le Brésil et 90 % de celle qui est consommée par le Paraguay. La capacité de production de la centrale est de 12,6 GW (18 unités de 700 mégawatts chacune). Son premier générateur est entré en service en mai 1984; le dernier, le 9 avril 1991. Deux nouveaux générateurs mis en fonction en 2006 ont porté la capacité de production à 14 GW, ce qui porte la production annuelle d'Itaipu à plus de 100 milliards de kilowatt-heures (ou 100 TWh = Térawatt-heures) dont le Brésil en consomme 95 %.Fichier:Itaipu Décembre 2007 - Intérieur du barrage.jpg

La construction de ce barrage poids a nécessité une quantité importante de fer et d'acier. La même quantité aurait pu permettre la construction de 380 Tour Eiffel. La construction a nécessité le recours à un volume total de béton qui aurait permis de construire l'équivalent de 210 stades Maracaña.

148 ouvriers travaillant sur le chantier sont décédés durant la période des travaux : 144 directement sur le chantier et 4 en se rendant à leur lieu de travail.

Le barrage d'Itaipu est selon l'American Society of Civil Engineers (l'association américaine des ingénieurs en génie civil) l'une des sept merveilles du monde moderne.

Cependant le lac du barrage a submergé le Salto de Sete Quedas, aussi connu sous le nom Salto del Guaíra, qui était une importante attraction touristique et beauté naturelle d'Amérique du Sud.

              Fichier:Itaipu 35557.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article