Les sept merveilles du monde moderne

Publié le par Oriane

Les sept merveilles du monde moderne est une liste, établie par l'American Society of Civil Engineers, consacrant les monuments du XXe siècle. Elle fait directement référence aux sept merveilles du monde antique.

  • Le Barrage d'Itaipu (Brésil et Paraguay)
  • Le Canal de Panama (Panama)
  • La Tour CN (Toronto, Canada)
  • L'Empire State Building (New York, États-Unis)
  • Le Golden Gate Bridge (San Francisco, États-Unis)
  • Le Plan Delta ou « Programme de protection de la Mer du Nord » (Pays-Bas)
  • Le Tunnel sous la Manche (France et Angleterre).


Cette liste mentionne principalement des ouvrages réalisés sur le continent américain, ce qui relativise l'objectivité recherchée par l'American Society of Civil Engineers dans l'établissement d'une telle liste.

Par ailleurs, la notion de « sept merveilles du monde moderne » fait référence aux sept merveilles du monde antique, mais elle pose la question du sens du terme « merveille » employé dans le cas présent. Les critères de sélection avancés ont été les suivants : avant-gardisme du design et de la construction, prouesse d'ingénierie et contribution à l'humanité. Or l'esthétique, qui avait présidé au choix d'Antipater de Sidon en -140, semble en réalité absent pour ce collectif, au demeurant composé d'ingénieurs. Ces derniers semblent en effet, de par leur formation, plus enclins à juger les exploits techniques de tel ou tel ouvrage. La qualité esthétique d'un tunnel ou d'un ensemble de digues est difficile à démontrer.

De plus, il peut paraître discutable d'attribuer le statut de merveille à des ouvrages, dont certains affirment qu'ils ont profondément bouleversé les écosystèmes, à l'image du barrage d'Itaipu ou du Plan Delta.

 

Commenter cet article