Les sept merveilles du monde

Publié le par Oriane

                          Fichier:SevenWondersOfTheWorld.jpg


Les sept merveilles du monde, ou les sept merveilles du monde antique, est une liste bien connue des plus admirables œuvres architecturales et artistiques du monde antique, que les Grecs et les Romains considéraient comme parfaites. Ces oeuvres, allégories de l'âme humaine, montrent qu'avec des moyens pourtant rudimentaires, architectes et bâtisseurs de l'époque étaient capables de réaliser des ouvrages prodigieux.

La liste des sept merveilles n'a pas été fixe durant plusieurs siècles et les auteurs sont multiples. La liste canonique correspond à celle d'origine alexandrine datant du IIIe siècle av. J.-C., peut-être rédigée par Callimaque de Cyrène (vers 305-240 avant J.C.)

Ces œuvres se situent autour de la mer Méditerranée, en Grèce (Statue de Zeus à Olympie, Colosse de Rhodes), en Égypte (Pyramide de Khéops à Gizeh et le Phare d'Alexandrie), en Asie Mineure (Turquie actuelle ; Mausolée d'Halicarnasse et Temple d'Artémis à Éphèse) et en Mésopotamie (Irak actuel; Jardins suspendus de Babylone).

Leurs dates de construction s'étendent sur plusieurs millénaires, entre environ 2650 av. J.-C. pour la plus ancienne, les pyramides de Kheops, et le IIIe siècle av. J.-C. pour la plus récente, le phare d'Alexandrie.

De nos jours, seule la pyramide de Kheops reste visible, toutes les autres ayant disparu, suite à des incendies ou des tremblements de terre. L'existence de toutes ces merveilles aurait été prouvée grâce à des fouilles archéologiques, sauf pour les jardins suspendus de Babylone dont la réalité historique est remise en question.


L'origine de la liste des Sept merveilles du monde est difficile à attribuer. On peut citer notamment Hérodote (-484, -425), Diodore de Sicile, Antipater de Sidon et Strabon.

Antipater de Sidon a rédigé l'une des premières versions de la liste des sept merveilles du monde, dans un poème datant d'environ - 140 :

« J'ai posé les yeux sur le rempart de la vaste Babylone surmontée d'une route pour les chars, sur la statue de Zeus par Alpheus, sur les jardins suspendus, sur le Colosse du Soleil, sur l'énorme travail des hautes pyramides, sur le vaste tombeau de Mausole; mais quand je vis la maison d'Artémis s'élevant jusqu'aux nuages, ces autres merveilles perdirent leur éclat, et je dis, ' hormis l'Olympe, jamais le Soleil ne vit si grande chose.' » Antipater, Anthologie de la Grèce IX.58.

On a attribué semble-t-il par erreur la liste à l'auteur alexandrin Philon de Byzance (né en -280 - mort en -220 environ), qui aurait écrit à la fin du IIIe siècle av. J.-C. l'ouvrage Sur les sept merveilles du monde (De septem mundi miraculis)Il semble qu'en réalité cet ouvrage est bien plus tardif et date du Ve siècle après J.C. au plus tôt.

 

Commenter cet article