La Schtroumpfette

Publié le par Oriane

La Schtroumpfette est un album de bande dessinée publié par Dupuis en 1967. C'est le troisième album de la série Les Schtroumpfs.

Il contient une autre histoire, La Faim des Schtroumpfs.

Gargamel a un plan maléfique : créer une Schtroumpfette et l'envoyer chez les Schtroumpfs pour qu'elle les séduise et les plonge dans la discorde. Façonnant une figurine d'argile et une potion magique, il prépare son plan... La schtroumpfette, est très moche et énervante. Le Grand schtroumpf décide de la rendre plus belle, ce qui fait accentuer la discorde. La véritable identité de la Schtroumpfette est révélée après que le Schtroumpf poète aie ouvert le barrage par amour.

  • Lors de sa première apparition, la Schtroumpfette n'a pas l'aspect que l'on connaît bien d'elle. Elle ressemble plus à un Schtroumpf masculin aux longs cheveux noirs et en robe. Il lui faudra l'intervention du Grand Schtroumpf par une opération de chirurgie plastique pour lui donner sa grâce et sa beauté définitive.
  • Dans la version française de la série animée, la Schtroumpfette est doublée par Céline Monsarrat.
  • Dans le film Donnie Darko, des personnages parlent de la sexualité de la Schtroumpfette, discutant cette situation perverse où elle est la seule femelle du village. Un autre personnage explique les origines de la Schtroumpfette, mais les autres s'en moquent. Il faut préciser que cette scène est écrite d'un point de vue américain, dont la connaissance des Schtroumpfs est fondée sur le dessin animé de Hanna-Barbera au lieu de la bande-dessinée.


                                  
  • L'incendie de l'entrepôt de nourriture n'est pas expliqué.
  • Le Schtroumpf qui montre l'incendie du doigt a sa culotte coloriée en bleu par erreur.
  • Le tonneau a une fuite mais personne ne sait pourquoi.

Publié dans Bande dessinée

Commenter cet article