Roméo et Juliette (sources)

Publié le par Oriane

L’histoire s'inspire du mythe de Pyrame et Thisbé, qui figure notamment dans Les Métamorphoses d’Ovide. Mais Shakespeare disposait de sources plus récentes. Le nom des deux familles rivales apparaît dès le XIVe siècle dans la Divine Comédie de Dante ( « Purgatoire », VI, 105), mais seuls les Montaigu sont de Vérone. Les Capulet sont de Brescia et la rivalité entre les deux maisons s’inscrit dans le conflit entre guelfes et gibelins sans qu’il soit fait mention d’aucune histoire d’amour.

Une première ébauche de l’intrigue apparaît en 1476 dans la nouvelle Mariotto et Ganozza de Masuccio Salernitano, dont l’action se déroule à Sienne, dans une ambiance beaucoup moins sombre que le drame shakespearien. Mais c’est à Luigi da Porto que l’on doit en 1530 la forme moderne de l’intrigue. Porto transpose l’action dans la Vérone des années 1301-1304, sous le règne de Bartolomeo della Scala (qui deviendra Escalus chez Shakespeare). C’est la version que l’on retrouve dans la nouvelle de Matteo Bandello en 1554.

La nouvelle de Bandello fut traduite en français par Pierre Boaistuau (1559), et c’est cette version qui fut traduite en anglais, en prose par William Painter dans le Palace of Pleasure (1567) après l'avoir été en vers dans The Tragical History of Romeus and Juliet (1562) d'Arthur Brooke.

Commenter cet article