Signes et couleurs d’Abderrazak Ahmamou

Publié le par Oriane

Difficile pour lui de choisir entre l'artisanat et la peinture, et dans cet art qu'il maîtrise, entre l'abstrait et le figuratif. Abderrazak Ahmamou est fait de contradictions et de résignations qui font, bizarrement, la particularité autant que la force du personnage. De ses conflits internes sur ses choix fondamentaux et sur les voies que, tour a tour, il emprunte, il a su tirer une spécificité qui en fait une référence dans son domaine. Jeune, puisqu'il frise la trentaine sans le paraître, il a déjà derrière lui une longue carrière d'artiste-peintre, ponctuée d'expositions individuelles ou collectives qui se sont toujours conclues sur un succès. C'est un artiste qui a du talent et du caractère. On gagne à le connaître.


Abderrazak Ahmamou vient de Oued Zem, une bourgade du centre du pays adossée aux contreforts de l'Atlas. Dans cette région où les difficultés ne laissent guère de place aux arts plastiques ; région dont il garde un souvenir heureux pour y avoir vécu dans un cocon familial équilibré, il passe la majeure partie de son temps à étudier et à s'essayer à la peinture. Sans recueillir l'assentiment de son père, mais sous la protection bienveillante d'une mère trop tôt disparue, il fait ses véritables premiers pas dans la peinture en reproduisant sur tous les supports qui lui tombent sous la main, le dôme du salon familial. En bois peint, travaillé à la mode des supports damasquinés qui nous viennent d'Orient, il est fasciné par le travail, la régularité des traits et le mélange des couleurs. Cette fascination va le poursuivre jusqu'aujourd'hui, au point qu'il a fait de la peinture artisanale sur bois, son métier. Actuellement, outre sa profession d'artiste-peintre au succès avéré, Abderrazak Ahmamou est un artisan tout aussi talentueux, un menuisier décorateur qui aura réussi le tour de force de moderniser l'artisanat traditionnel du bois peint tout en préservant l'acquis d'une tradition multiséculaire.


Son baccalauréat passé avec succès à Oued Zem, il opte pour les arts plastiques à Rabat où il arrive à l'âge de 6 ans. Il est interne au lycée Al Laimoun et durant toute sa scolarité, il se distingue par son sérieux et sa capacité de travail. De cette période majeure de sa vie, il retient les rigueurs de la formation, la qualité exceptionnelle de l'enseignement dispensé par ce lycée, la pédagogie de certains professeurs et, en ce qui concerne la vie quotidienne, il apprend ce qu'est une vie en communauté. C'est pour lui une expérience enrichissante. Il s'essaye à toutes les écoles de peinture et à tous les styles. C'est à cette époque que les grandes lignes de son art se dessinent. Il aime la création et pour lui, un tableau est un message. Il ne conçoit pas une création sans lui donner un sens, exercice particulièrement ardu, mais combien exaltant quand on l'applique à la peinture abstraite ; car c'est dans cette école qu'il fait ses premières armes et, bien qu'il ait évolué depuis, pour épouser les courbes et les goûts du marché de l'art, il y revient toujours. Ses exercices préférés sont la peinture figurative où il se réfugie souvent pour produire des toiles d'une grande facture. Cet attrait et cette maîtrise du figuratif l'ont poussé à ouvrir une voie dans ce qu'il est convenu d'appeler le figuratif abstrait où il excelle. C'est assurément dans la production de ces toiles à cheval entre plusieurs écoles qu'Abderrazak Ahmamou se fait une place privilégiée. Bien sûr, il est passé par tous les stades de la peinture et aucune école ne lui est étrangère. De l'hyperréalisme dont il a produit d'excellents tableaux en passant par le fauvisme et le cubisme pour ne citer que ces écoles-ci, il a toujours fait preuve d'une maîtrise totale des règles et des codes. Sa référence aux grands maîtres que sont Picasso, Monet, Gaugin, n'est pas feinte. Il possède une véritable et solide culture artistique. Mais, son approche de l'art abstrait a quelque chose de particulier.


Mais Abderrazak Ahmamou est un artiste complet. Il s'essaye parfois au théâtre où il joue de temps à autre, mais surtout écrit des pièces. Il écrit des poèmes qui ont été publiés. Mais pour lui, il doit quotidiennement s'abreuver à une source la peinture. Il fait des recherches sur la matière et sur les signes et les couleurs qui illumineront son oeuvre future. Elle sera exceptionnelle. Certainement

Publié dans Peinture

Commenter cet article