Ghassoul : argile saponifère

Publié le par Oriane

Le ghassoul (prononcer “rassoul”) vient du mot arabe “ghassala” qui signifie “laver”. C’est une argile saponifère (qui a un pouvoir nettoyant) dont l’unique gisement actuellement connu au monde se trouve au Maroc, en bordure du Moyen Atlas à 200 km au sud de la ville de Fès. Le rassoul est une roche naturelle, 100% écologique, reconnue pour ses vertus adoucissantes et nettoyantes, dont l’exploitation remonte au XIIIème siécle. Mélangé à de l’eau ou à de l’eau florale de roses ou de jasmin pour encore plus de plaisir, le ghassoul se transforme en un soin ultra doux pour laver sans agresser le visage, le corps et les cheveux. Le rhassoul est utilisé depuis plusieurs siècles par les femmes marocaines, pour nettoyer, purifier, tonifier et nourrir tout en douceur leur peau et leurs cheveux. Il est réputé pour ses qualités astringentes, absorbantes et adoucissantes. Le ghassoul a d’ailleurs toujours été, dans la tradition Fassie, l’élément indispensable de la trousse de bain des femmes tout comme le savon noir et le gant. C’est un soin incontournable du hammam.                              

Publié dans Tradition

Commenter cet article