Paris

Publié le par Oriane

         

L'arc de Triomphe du Carrousel a été commandé par Napoléon en 1806 pour occuper l'espace compris entre les palais du Louvre et des Tuileries. Les travaux, dirigés par Vivant Denon, ont duré jusqu'en 1808. L'arc s'inspire de celui de Septime Sévère à Rome, et comporte des statues de soldats de la Grande Armée ainsi que des bas-reliefs racontant la campagne de 1805.

Le sommet de l'arc comportait initialement les chevaux du temple du Soleil à Corinthe, que Napoléon avait volés à la cathédrale Saint Marc de Venise, ainsi que deux allégories, la Victoire et la Paix, et un char sur lequel devait se trouver une statue de l'empereur. Celui-ci ayant refusé, le char est resté vide. En 1815, le char est détruit par les alliés, les bas-reliefs supprimés et les chevaux rendus à Venise. Puis en 1828, Charles X fait installer une copie des chevaux et du char et ajoute sur celui-ci l'allégorie de la Restauration présentant la Charte. Les bas-reliefs ont été remis en place en 1830.

Commenter cet article