15 mai 2006 - 15 mai 2010

Publié le par Oriane

  Il y a 4 ans que tu es parti. Je n’oublierai jamais ce lundi 15 mai 2006. C’était la première fois que la mort a frappé dans notre petite famille. Nous avons tous veillé cette nuit là et à 8h30 du matin, un sourire, un rictus et c’était le grand départ. Mon père nous a quittés. Comme tu voulais ni cris ni larmes. J’étais très forte et courageuse. Tes funérailles sont dignes d’un roi. Tout le monde était là.

 

  Ce n’est qu’après le départ des amis et de la famille que j’ai réalisé l’ampleur du malheur qui s’est abattu sur notre famille. Si les oiseaux se cachaient pour mourir, moi je me cachais pour te pleurer.

 

  Maintenant la vie a repris son cours. Tes filles sont des battantes papa. Tu serais à peu prés fier de nous. Cette année M… est à la faculté de médecine, elle ne sera pas médecin comme elle voulait étant petite (pour soigner tous les enfants pauvres de la planète) mais pharmacienne. Repose en paix papounet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article